Pages

M2 - Master Histoire de l'art moderne et contemporain - Séminaires W34HHAC3

Histoire de la photographie : des « primitifs » à la veille de la Seconde Guerre mondiale (1839-1939)


Cette série de cours sera l’occasion d’étudier quelques étapes majeures du premier siècle de l’histoire de la photographie. Avec la génération dite des « primitifs », seront observés la mise en place des dispositifs techniques de ce nouveau médium ainsi que son parcours, parsemé d’embûches, vers la reconnaissance de son statut artistique. Ce dernier semble s'affirmer à la fin du xixe siècle, notamment avec le courant pictorialiste, dont l’internationalisation constitue un autre aspect de son originalité. Enfin, c’est par l’exploration des divers ancrages du médium photographique dans les courants d’avant-gardes des débuts du xxe siècle – Straight Photography, cubisme, futurisme, Neue Sachlichkeit, New Vision, constructivisme, surréalisme ‑ que se conclura cette enquête.

Corpus iconographique
https://picasaweb.google.com/117008127682854903046/HistoirePhotographie18391939?authuser=0&feat=directlink
Séance 1 : mardi 30 septembre 2014, 12h15-14h15, salle STC 002 (site Saint Charles)
Séance 2 : mardi 7 octobre 2014, 12h15-14h15, salle STC 002 (site Saint Charles)
Séance 3 : mardi 14 octobre 2014, 12h15-14h15, salle STC 002 (site Saint Charles)

 Contrôle (1re évaluation - tirage au sort) : mardi 24 novembre 2014, 12h15-14h15 salle STC 002 (site St Charles)


Indications bibliographiques
Séance 1 : les « primitifs » de la photographie
  • Catalogue Primitifs de la photographie. Le calotype en France (1843-1860), (sous la dir. de Sylvie Aubenas et Jean-Louis Roubert), exposition à la Bibliothèque nationale de France (site Richelieu), 19 octobre 2010-16 janvier 2011, Paris, 2010 ;
  • Catalogue La photographie au musée d’Orsay, RMN/Skira Flammarion, 2008 ;
  • Catalogue Le daguerréotype français : un objet photographique (sous la dir. de Quentin Bajac et Dominique Planchon de Font-Réaulx), exposition au musée d'Orsay 13 mai-17 août 2003, New York, the Metropolitan Museum of Art, 22 septembre 2003-4 janvier 2004, RMN, 2003 ;
  • Rouillé (André), La photographie en France : textes et controverses, une anthologie : 1816‑1871, Macula, 1989
  • Catalogue Gustave Le Gray, 1820-1884 (sous la dir. de Sylvie Aubenas), exposition à la BNF, Paris, 19 Mars-16 Juin 2002, Gallimard, 2002 ;
  • Catalogue Modernisme ou Modernité - Les photographes du cercle de Gustave Le Gray (1850-1860), exposition au Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, 3 octobre 2012-6 janvier 2013, Actes Sud, 2012.
Séance 2 : le courant pictorialiste : un courant international au tournant du siècle
  • Catalogue La photographie pictorialiste en Europe 1888-1918 (sous la dir. de Francis Ribemont et Patrick Daum) exposition à Rennes, Musée des Beaux Arts, 19 octobre 2005‑15 janvier 2006, Saint Louis (Missourri), Saint Louis Art Museum, 17 février - 14 mai 2006 ;
  • Catalogue Heinrich Kühn. À la recherche de la photographie parfaite (sous la dir. de Monika Faber et Astrid Malher), exposition au musée de l’Orangerie, 6 octobre 2010-24 janvier 2011, Ostfildern, 2010;
  • Frizot (Michel), E.-J. Marey 1830-1904 : la photographie du mouvement, centre Georges Pompidou, 1977 ;
  • Frizot (Michel), Étienne-Jules Marey, Centre national de la photographie, collection Photo-poche n° 13, 1991 ;
  • EJ Marey, Actes du colloque du centenaire (sous la dir. De Dominique de Font-Réaulx, Thierry Lefebvre et Laurent Mannoni), Sémia – Cinémathèque française –Musée d’Orsay, Arcadia éditions, 2006.
Séance 3 : la photographie et les avant-gardes
  • Moholy-NAgy (László), Peinture, photographie, film (Malerei, Fotografie, Film, 1925), Folio essais, 2007 ;
  • Catalogue New York et l’art moderne. Alfred Stieglitz et son cercle [1905-1930], exposition à Paris, musée d’Orsay, 18 octobre 2004-16 janvier 2005, Madrid, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, 10 février-16 mai 2005, RMN, 2004 ;
  • Lavrentiev (Aleksander), Rodtchenko et le Groupe Octobre, Hazan, 2006 ; 
  • Bouqueret (Christian), Des années folles aux années noires. La nouvelle vision photographique en France (1920-1940), Marval, 1997 ;
  • Baqué (Dominique), Les documents de la modernité. Anthologie des textes sur la photographie de 1919 à 1939, éd. Jacqueline Chambon, 1993
  • Catalogue John Heartfield. Photomontages politiques 1930-1938, exposition au Musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg, 7 avril-23 juillet 2006 ;
  • Frizot (Michel), Photomontages. Photographie expérimentale de l'entre-deux-guerres, Centre national de la photographie, collection Photo-poche, n° 31, 2001 ;
  • Lugon (Olivier), La Photographie en Allemagne. Anthologie de textes 1919-1939, éd. Jacqueline Chambon, 1998.

W221AP3 et W223AP8 (EàD) - Séminaire de recherche de pratique plastique et approches critiques


La fabrication du regard sur l’Orient – XVIIe-XXe siècle (peinture, gravure, photographie).

Objet de tous les excès et de tous les fantasmes, l’Orient occupe l’imaginaire occidental, et ce depuis l’Antiquité. Littérairement popularisée par la traduction des Mille et Une Nuits à l’aube du XVIIIe siècle, cette fascination pour l’Orient connaîtra un développement sans précédent à partir du premier tiers du XIXe siècle, notamment à la suite de la campagne militaro‑scientifique en Égypte et des débuts de la colonisation de l’Algérie. Dernier acte de ce processus d’incursion occidentale au XIXe siècle, l’ouverture du Canal de Suez amorcera un déferlement « touristique » toujours plus massif sur l’Orient. En dépit d’un contact de plus en plus direct des Occidentaux avec ces cultures, il n’en demeure pas moins que nombre de discours politiques et littéraires ainsi que la plupart des productions plastiques ayant l’Orient pour objet semblent vouloir perpétuer la diffusion du grand nombre d’archétypes et de « clichés » relatifs au répertoire traditionnel de l’orientalisme.

Dans le cadre de ce séminaire, la réflexion sera plus particulièrement centrée sur le thème de « La fabrication du regard sur la femme dans l’orientalisme ». L’objectif majeur consistera ainsi à « débusquer » puis à classer les grandes figures et les plus humbles motifs de ce registre, en s’appuyant sur un corpus iconographique allant du XVIIe au début du XXe siècle (peinture, gravure, photographie). Puis, l’enquête se poursuivra par un questionnement sur les conditionnements culturel, politique et idéologique qui orientent cet univers de représentations formelles.

Orientations bibliographiques 
  • Khemir (Mounira) (introduction par), L’Orientalisme. L’Orient des photographes au XIXe siècle, Photo Poche, 1994.
  • Montagu (Mary Wortley), L'Islam au péril des femmes. Une Anglaise en Turquie au XVIIIe siecle, Paris, La Découverte, 1991 (traduction française de l’édition originale en anglais de 1763).
  • Peltre (Christine), L’atelier du voyage, Gallimard, 1995.
  • Peyraube (Emmanuelle), Le Harem des Lumières. L’image de la femme dans la peinture orientaliste du XVIIIe siècle, Éditions du patrimoine, 2008.
  • Reina (Lewis), Gendering Orientalism : Race, Feminity and Representation, Londres, New York, 1996.
  • Rizzo (Jérôme), « Quand l’art se mêle à l’histoire », L’orientalisme de Delacroix à Matisse, Dossier de l’Art n° 185, mai 2011, p. 14-17.
  • Saïd (Edward W.), L’orientalisme. L’Orient créé par l’Occident, Seuil, 2003 (1re éd. 1978).
  • Thornton (Lynne), La femme dans la peinture orientaliste, ACR Poche‑Couleur, 1993.

Corpus iconographique 

Calendrier des séminaires
  • Séance 1 : lundi 23 février 2015, 9h15-12h45, salle D005A ;
  • Séance 2 : lundi 2 mars 2015, 9h15-12h45, salle D005A ;
  • Séance 3 : lundi 16 mars 2015, 9h15-12h45, salle D005A ;
  • Séance 4 : lundi 23 mars 2015, 9h15-12h45, salle D005A ;
  • Séance 5 : lundi 30 mars 2015, 10h15-12h45, salle D005A ;
  • Contrôle : lundi 13 avril 2015, 9h15-12h45, salle D005A.

E5PF1AP5 Pré-professionnalisation Préparation aux métiers de l'enseignement secondaire

Théorie
Ce cours s’adresse plus particulièrement, mais pas exclusivement, aux étudiant(e)s qui souhaitent s’orienter vers les concours de recrutement de l’enseignement du second degré (CAPES et Agrégation). Ce cours théorique sera consacré, d’une part, à une première approche des contenus relatifs aux programmes actuels de l’épreuve écrite dite de « culture artistique » et, d’autre part, à un entraînement à l’exercice académique du commentaire d’œuvre.
Ce module traitera plus spécifiquement de l’actuel programme « période antérieure au XXe siècle » du CAPES Arts plastiques :

Entre créations artistiques originales et copies des images, les développements de l'estampe du XVIIe au XIXe siècle.


Bibliographie, corpus iconographique, citations
cf. page infra : "Préparation à l'épreuve écrite de l'admissibilité au CAPES Arts plastiques"

Calendrier 
  • Séance 1 : jeudi 11 septembre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Séance 2 : jeudi 18 septembre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Séance 3 : jeudi 25 septembre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Séance 4 : jeudi 2 octobre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Séance 5 : jeudi 9 octobre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Séance 6 : jeudi 16 octobre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Séance 7 : jeudi 23 octobre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Séance 8 : jeudi 6 novembre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Séance 9 : jeudi 13 novembre 2014, 9h15-11h15, salle D005A ;
  • Contrôle : jeudi 20 novembre 2014, 9h45-11h15, salle D005A.

E31AP5 Histoire des arts – La photographie documentaire



Si, comme le suggère Joan Fontcuberta, « toute photographie est une fiction qui se prétend véritable », la photographie dite « documentaire » doit alors faire l’objet d’une approche critique, notamment sur les caractéristiques censées la définir. À cette fin, notre enquête nous conduira au travers les principaux programmes documentaires publics tels que la Mission héliographique, les travaux photographiques pour la FSA ou, plus récemment, les documents réalisés dans le cadre de la Mission photographique de la DATAR. En outre, la convocation de quelques-uns des photographes du « style documentaire » les plus remarquables – Jacob August Riis, Lewis Wickes Hine, Eugène Atget, Walker Evans, Dorothea Lange, August Sander, Bernd et Hilla Becher – ou plus proche de nous, Raymond Depardon - permettra de compléter cette investigation portant sur la photographie-constat, que d’aucuns perçoivent comme une image autrement « manipulée ».


Orientations bibliographiques

  • Lugon (Olivier), Le style documentaire. D’August Sander à Walker Evans, éd. Macula, 2001.
  • Rouille (André), La photographie en France. Textes et controverses : une anthologie 1816-1871, Macula, 1989.
  • De Mondenard (Aude), La mission héliographique. Cinq photographes parcourent la France en 1851, éd. du Patrimoine, 2002.
  • Mora (Gilles), Brannan (Beverly W.), Les photographies de la FSA. Archives d’une Amérique en crise 1935-1943, Seuil, 2006.
  • Latarjet (Bernard), Hers (François), Paysages-Photographies, Mission photographique de la Datar, Hazan, 1989.
  • Fontcuberta (Joan), Le Baiser de Judas. Photographie et vérité, Actes Sud, 1996 (1re éd.)
  • Monographies dans la collection Photo Poche : Walker Evans, Dorothea Lange, Eugène Atget, August Sander, Lewis W. Hine, Hippolyte Bayard, Gustave Le Gray, etc.

Corpus iconographique

Citations utilisées en cours
Calendrier des séances
Attention : changement d'horaires et d'amphi à partir du 26 septembre !

·         Séance 1 : jeudi 11 septembre 2014, 17h15-19h15, Amphi C (cours annulé) ;
·         Séance 1 : jeudi 18 septembre 2014, 17h15-19h15, Amphi C ;
·         Séance 2 : jeudi 25 septembre 2014, 17h45-19h45, Amphi C ; 
·         Séance 3 : vendredi 26 septembre 2014, 13h15-15h15, Amphi F (cours en remplacement du cours du 11/09) ;
·         Séance 4 : vendredi 3 octobre 2014, 13h15-15h15, Amphi F ;
·         Séance 5 : vendredi 10 octobre 2014, 13h15-15h15, Amphi F  ;
·         Contrôle : vendredi 24 octobre 2014, 14h15-15h15, Amphi F.